Isère à saisonner : une légumerie pour favoriser l'accès aux produits locaux pour la restauration collective

Actualité - 24/10/2018

Isère à saisonner : une légumerie pour favoriser l'accès aux produits locaux pour la restauration collective

Isère à saisonner est une plateforme locale d'approvisionnement à la restauration collective. Sa spécificité c'est sa légumerie (AB Epluche), créée afin de proposer des légumes transformés aux cantines. Aujourd’hui Marianne Molina, gérante de la légumerie, nous parle de ce projet. La légumerie a tout d'abord vu le jour en 2012 pour donner aux maraîchers un accès au marché de la restauration collective notamment en transformant les légumes locaux. Afin de proposer une gamme de produits locaux plus complète, la plateforme locale Isère à Saisonner a été créée.



La plateforme propose des légumes de 4ème gamme, c’est-à-dire des légumes transformés (lavés, épluchés, découpés, conditionnés) au sein de la légumerie, à destination de la restauration collective. En effet certaines cuisines scolaires n'ont pas le lieu ou la main d'œuvre pour préparer les légumes, et passent donc par du surgelé ou de la 4ème gamme de l'agro-industrie.

Isère à Saisonner s'adressent à des structures importantes qui peuvent servir jusqu'à 6000 ou 10 000 couverts. Souvent pour des raisons économiques, ces dernières n'ont pas prévu de légumerie et doivent commander des produits déjà transformés si elles veulent des légumes locaux.

La mise en place de la légumerie a permis de répondre à ce besoin. Isère à saisonner propose des produits bio et non bio, avec une part de bio plus importante (60/70%). La plateforme propose aussi des fruits et produits laitiers notamment pour massifier les commandes et pouvoir livrer les clients malgré le franco de port à respecter.

Isère à Saisonner travaille avec un réseau de producteurs isérois ou de départements limitrophes composé d'un noyau dur d'une dizaine de producteurs en bio et un peu moins en conventionnel. Ils font appels aux autres producteurs plus ponctuellement selon leurs besoins.

Depuis décembre 2014, leurs ventes ont augmenté. Ils ont connu des difficultés en 2017 mais le département de l'Isère avec les cuisines mutualisées des collèges les a beaucoup soutenu en passant des commandes. De plus Isère à saisonner a remporté les appels d'offre lancés par le département sur la restauration collective. Isère à Saisonner a essayé de mettre en avant la légumerie existante et le réseau de producteurs, qu'il serait dommage de voir disparaître. Suite à cela, les clients historiques ont commandé plus et les villes se sont davantage engagées. Depuis, la dynamique est repartie de plus belle.

 

« La quantité que nous produisons avec notre outil de transformation nous permet d'atteindre un équilibre économique mais nous avons encore de la marge pour produire et les producteurs sont capables de répondre au besoin en termes d'approvisionnement »


Tous ce qui est légumes bio est commercialisé par la plateforme Mangez bio Isère (MB38) et les légumes conventionnels sont commercialisés par la plateforme Isère à Saisonner.

Concernant la logistique, comme MB38, Isère à Saisonner travaille avec Fret Froid Service. C'est un prestataire en transport de produits frais créé en 2012 qui livre les clients mais qui effectue également des collecte de produits auprès des producteurs. Ces derniers se sont rendu compte que sous-traiter la logistique était intéressant pour se libérer du temps sur leur exploitation.

 

« Fret Froid Service nous offre une flexibilité énorme et une réactivité. C'est une chance dans le territoire d'avoir FFS »


Isère à Saisonner a commencé à utiliser le logiciel Panier Local fin 2014, lorsqu'ils ont eu leur propre outil de transformation. Avant, Marianne faisait les bons de livraisons et les factures sur Excel et elle y passait beaucoup de temps.

Lorsque les volumes sont devenus plus importants, Panier Local a énormément facilité la gestion quotidienne.

 

«Panier Local, sur la gestion commerciale c'est un outil ergonomique qui fonctionne bien ainsi que pour la facturation client et le suivi de la facturation fournisseurs »


Aujourd'hui Marianne et son équipe utilisent également Panier Local pour gérer leur flux de production et leur planning hebdomadaire. Ce n'est pas l'objectif d'usage premier du logiciel mais des améliorations ont été faites pour s'adapter à leurs besoins au fur et à mesure.

 

« Panier Local est à l'écoute de nos besoins et chaque année nous échangeons à ce sujet »


Par exemple aujourd'hui, si un client commande 100kg de pommes de terre net, le logiciel est capable de sortir du stock 120kg de pommes de terre brut car la perte de matière suite à la production peut être paramétrée.

La plateforme a pour objectif de continuer sa croissance et de reconstruire une légumerie dans laquelle serait aménagée une partie conserverie pour diversifier sa production avec des légumes cuits et des soupes.

Afin d'être moins dépendante du rythme scolaire, la plateforme souhaite se diversifier en proposant des légumes de 4ème gamme aux particuliers.

Aujourd'hui, la plateforme compte 5 salariés et elle recrute pour faire face aux volumes de production qui augmentent.

Un projet qui ne va pas s'arrêter en si bon chemin !