Spiruline de Beauce, une production locale pas comme les autres…

Actualité - 20/12/2019

Spiruline de Beauce, une production locale pas comme les autres…
Historiquement producteurs de feuilles de tabac séchées en Eure-et-Loir, Dominique et Patrice ont cherché à optimiser leur chaudière à bois, qui lui permettait de sécher leur production, en développant une autre culture, celle de la spiruline.

Depuis 2014, Dominique et son frère produisent environ 1 000 kilos de spiruline par an sous la marque Spiruline de Beauce. Mais alors qu’est-ce-que la spiruline ? Cette microalgue est naturellement présente dans les lacs de certains pays chauds se situant autour des ceintures équatoriale et tropicale. Elle apprécie les eaux légèrement salées et alcalines (ph élevé) que l’on y trouve. Dans les années 60, des explorateurs ont découvert que les habitants vivant dans ces régions spécifiques étaient en bonne santé. Leur secret ? La spiruline qu’ils ramassaient dans les lacs et qu’ils faisaient sécher au soleil avant de la consommer. Ils en ont déduit que cet aliment naturel avait des bienfaits évidents sur la santé. Les industriels ont alors exploité ces vertus en commercialisant cette microalgue sous forme déshydratée, en gélules. Forte en protéines, vitamines, minéraux, anti-oxydants et fer, cet aliment naturel convient aux personnes ayant une baisse de forme.

C’est donc au coeur de la région beauceronne que Dominique et Patrice réussissent à reproduire les conditions dont les algues ont besoin pour se développer. Ils ont créé 2 000 m2 de bassins sous serres, dont la profondeur n’excède pas les 10 centimètres. Des roues à aubes agitent ces derniers pour les oxygéner car la spiruline est friande de CO2. Également nourrie par des nutriments (qu'elle trouve normalement dans la vase naturellement présente dans les lacs), la spiruline se multiplie sous forme microscopique. Elle est ensuite récoltée par pompage, filtrée, essorée, pressée pour créer une pâte et transformée en spaghettis qu’il faut ensuite sécher à basse température. La spiruline est enfin commercialisée sous forme de paillettes (80 % de la production vendue) ou bien réduite en poudre pour la consommer en comprimés. Ces produits sont disponibles en vente à la ferme et sur Internet à travers la boutique virtuelle développée par Panier Local pour la commande en ligne.

Grâce au logiciel, les frères Guérin reçoivent les commandes passées en ligne, et organisent facilement leur répartition et leur livraison. Le logiciel leur permet également d’éditer simplement les factures et d’exporter toutes ces données en comptabilité.
 
« On peut faire des relances clients pour savoir qui a payé ou non, il y a un suivi administratif informatisé et automatisé et ça nous fait gagner du temps. »

A l’avenir Dominique et son frère aimeraient développer les ventes auprès des revendeurs de la région (salles de sport, magasins bio, pharmacies) en embauchant une personne en alternance.

La communication véhiculée par les médias sur le bien manger, le bio, le local et de saison, fait évoluer les comportements, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à ce qu’ils
donnent à leur corps et Spiruline de Beauce pourrait bien correspondre à leurs attentes.
Nous leur souhaitons un beau développement pour ce produit de terroir qui ne manque pas
d’originalité !